De-chair-et-de-sang

Vous n'avez jamais vu de films d’horreur ? Autant passer votre chemin...

Pour les autres, hémoglobine, fantômes et autres cannibales sont au menu aujourd’hui. La préface du grand Alexandre AJA (« La colline a des yeux » remake de 2006) donne le ton,  celle de l’auteur Arnaud BORDAS enfonce le clou. Suit un sommaire clair et net où, classés par décennies, les films se présentent non par leurs titres mais par le nom de leur méchant respectif. 

Dès lors, le principe d’un tel ouvrage se devine aisément. Revenir superficiellement sur un film (ou saga), c’est du déjà vu. Mais analyser en profondeur la psychologie de toutes les grandes figures de l’horreur, de l’épouvante et du thriller, ÇA, c’est collector ! L’impact de chaque « super vilain »  est retranscrit simplement et sans détour. Nul besoin de quinze pages pour résumer la saga Vendredi 13 (12 films au compteur) et la vie de son tueur Jason VOORHEES. Cinq suffisent quand ce qu’il faut réellement savoir est dit. Des films plus discrets sont également cités. L’occasion de se rappeler de « Cujo » et autres « Christine »...... Mais si, rappelez-vous : le chien enragé et la voiture maléfique.

L’idée est donc de faire plaisir aux vrais fans du genre avant tout. Car c’est en connaisseur que je peux le dire : les plus célèbres méchants ne sont pas forcément les meilleurs ! Allez donc découvrir page 188 le « Creeper » dont la description suffit à vous rebuter.

Sinon, seulement quelques coquilles se glissent par-ci par-là.                                                                                                                                Exemples : Randy meurt au milieu de  « Scream 2 » et non à la fin de « Scream 3 » ou encore « Chuckie » au lieu de « Chucky ». Mais seuls les accros grinceront des dents en lisant ça.

En couverture, Michael MYERS s’impose en gros plan et si vous avez choisi de lire ces lignes, vous savez logiquement qui il est. « Halloween » restera l’un des titres les plus fédérateurs et un choix judicieux pour attirer le lecteur. Pour l’anecdote, c'est mon chouchou, celui qui m'a donné la passion du film d’horreur.

« De chair et de sang » s’impose comme LA bible des passionnés ou comme un ouvrage riche d’infos pour les autres.                                                      Très bon connaisseur du cinéma du genre, l'auteur Arnaud BORDAS a bien réussi son coup.

 

 

 

 MA NOTE : 16.5 / 20