90210-3-90210-12003050-1280-800

ATENTION ! Cet article contient de nombreux spoilers (révélations) sur la série.

 

Première saison : faire du presque neuf avec du vieux.

 

Lancée rentrée 2008 sur la chaîne CW, cette série s’annonçait comme un remake « nouvelle génération » de l’originale, la cultissime 90210 Beverly Hills. Pari risqué car les précédents remakes de séries se sont presque tous plantés (bionic woman . . .). Mais la chaîne qui peine à cartonner, fait une promotion exceptionnelle et refuse même d’envoyer le pilote aux critiques qui, du coup, découvriront la série en même temps que les téléspectateurs. Et cela paye : la chaîne enregistre sa meilleure audience historique. La deuxième partie de ce premier double épisode fait même mieux que la première partie. Seulement voila ! Dès les semaines suivantes, les audiences chutent déjà ! La chaîne invite des personnages de la première série pour faire le buzz. Le public jeune ne les connaissant pas, cela s’avère vite préjudiciable. Les audiences continuent de chuter.

Et les histoires me direz vous ? Si les intrigues sont plutôt efficaces, c’est du déjà vu dans ce genre de séries (teen- drama). Les personnages sont attachants et portent le show, non sans difficultés parfois. La saison se conclut avec une audience divisée par trois par rapport au lancement ! La chaîne prend alors de grandes décisions : le showrunner (personne responsable du travail quotidien sur un tournage, généralement scénariste ou/et réalisateur) est remercié. Exit les anciens personnages, seule Kelly reste, pour une poignée d’épisodes. Enfin, le personnage d’Ethan  trop « cliché », est également remercié. La saison suivante aura  pour but d’offrir à la série sa propre identité, chose compliqué face au phénomène de l’époque Gossip girl.

 

Seconde et troisième saison : les saisons cultes.

 

Quand débute la seconde saison le ton est donné : d’entrée, les personnages sont plus touchants et (beaucoup) moins caricaturaux. Les intrigues sont recherchées et développées. Les deux nouveaux personnages de Teddy et Ivy apportent un coté plus intimiste à la série. Celui de Naomi devient le pilier de la série (contre Annie en saison 1).  Des épisodes plus soignés, mieux cadrés et plus posés donnent enfin à la série son identité. Cette saison 2 verra même l’audience remonter pour mieux se stabiliser (1.9 millions). Un succès amplement mérité ! Les adultes disparaissent petit à petit des écrans, à tel point que Harry partira définitivement en fin de saison 2 et Kelly en milieu de saison. Le final bien plus profond que le précédent, est riche en émotion et annonce une saison 3 épique. La troisième saison démarre sur les chapeaux de roues, suite au  viol de Naomi. La dernière année de lycée est encore plus réussie que la précédente. C’est LA saison de référence. La majorité des intrigues sont cultes : la folle Emily, la belle Naomi avec le Geek Max, le coming out de Teddy, le mariage d’ Ivy . . . Bref on ne s’ennuie pas et c’est tambours battants que les épisodes défilent en nous rendant plus accros que jamais. Les deux adultes restants, Debbie et Ryan, finissent naturellement ensemble, pour mieux partir en fin de saison, laissant les jeunes entre eux. Les audiences baissent très légèrement mais restent efficaces (1.7 millions). La CW fait alors une terrible annonce. La showrunner Rebecca Sinclair ne reviendra pas l’an prochain. Celle qui nous a offert ces deux merveilleuses saisons part. Les fans ont peur et ils le peuvent.

 

Quatrième et cinquième saison : la mort cérébrale.

 

La saison 4 marque un gros changement : le passage du lycée à l’université, enfin, il parait. Car oui cette saison est la plus mauvaise, et de loin. Tous les personnages sont visiblement devenus surdoués, tant leurs présence à la fac est inexistante. Les intrigues sont trop clichées et réchauffées avec entre autres : un mort pas si mort que ça, une folle furieuse (copie raté d’Emily dans la saison 3), la guerre entre Naomi et sa sœur (on a arrêté de compter les points), Annie en couple avec un prêtre (visiblement mannequin) . . . Enfin le couple le plus mauvais de l’histoire de la série : Liam et Silver. Seule bonne chose à retenir cette saison : le couple Dixon / Adrianna, et le final spectaculaire. Les audiences chutent lourdement, le final passant même sous la barre du million ! La saison 5 sera décisive même si pour les fans (s’il en reste) elle sera la dernière. Toujours menée par les mêmes showrunners en carton, on peut s’attendre au pire. La première partie et très calme (bien plus que la saison 4), comme si la série pouvait se permettre de dormir sur ses lauriers. Mais dès la seconde partie, deux nouveaux personnages viennent sauver le show ! Michaela la mère porteuse de Silver et surtout Mark le véritable demi frère d’Annie et Naomi. Ils apportent avec eux un tourbillon de fraîcheur ultra efficace, dépoussiérant ainsi les autres personnages. Une fois leur mission accomplie, les personnages repartent aussi vite qu’ils sont arrivés. Les héros reviennent plus fort que jamais, et le show redevient franchement captivant. Au programme : Annie auteur de son propre  « cinquante nuances de Grey », Naomi au cœur de la politique malgré elle, Silver devant survivre à la perte de son bébé . . . Mais il est déjà trop tard, et les audiences plus catastrophiques que jamais (sous le million toute la saison) n’effraient pas les scénaristes qui écrivent malgré tout une fin clifhanger, persuadés que la série aura une saison 6. Ma seule question sera : où ont-ils acheté leurs diplômes de scénaristes ? Ainsi la chaîne annonce l’arrêt de la série alors que le dernier épisode et presque fini de tourner. Nos chers écrivains du journal de Mickey, pourront juste modifier quelques micros scénettes. Finalement, Naomi se remet avec son copain du moment rencontré trois épisodes avant (après avoir divorcé d’avec Max en début de saison), Navid et Adrianna (le couple mythique) se remettent ensemble et promettent de ne jamais plus se quitter. Enfin, pour la scène finale, Liam rattrape Annie en plein décollage à l’aéroport, et la redemande en mariage. Un peu gros, mais c’est ce que les fans voulaient (surtout moi). Malheureusement, deux personnages n’auront pas de vraie fin : ainsi Silver apprend  qu’elle a un cancer et Dixon reste plus seul que jamais depuis trop longtemps. Un petit baiser entre les deux afin de les remettre ensemble n’aurait pas été de trop, on était plus à ça près. Au final, cette saison 5 aura sauvé les meubles, malgré un final légèrement honteux.

 

La série aura vécu trois belles années, et survécu deux de plus. Malgré tout, la chaîne aurait put offrir ne serait-ce qu’un épisode supplémentaire pour bien tout conclure. Surtout quand le patron de la chaîne déclare vouloir offrir une fin crédible à TOUTES ces séries. Et, après tout, 90210 leur a apporté leur meilleure audience historique. Enfin, la série m’aura fait  découvrir de nombreux excellents acteurs. Ma préférée depuis le commencement restera Shenae Grimes interprétant Annie (mon personnage préféré, vous l’aurez compris).

 

 

MA NOTE : 14 / 20