1178349-gf[1]MadonnaMDNA[1]    V S

 

Bienvenue à cette nouvelle rubrique : les BATTTLES ! Oubliez « The Voice », mes duels seront bien plus croustillants. Pour ce premier duel, je compte opposer deux albums aussi controversés l'un que l'autre, à savoir : « Born this way » de Lady Gaga et « MDNA » de Madonna ! Non vous ne rêvez pas. Il s'agit là des deux derniers albums studios des chanteuses et les versions analysées seront les versions collector. Autant bien faire les choses. Ce premier affrontement se déroulera en trois étapes.

Les règles sont en places, alors ne perdons pas de temps .

1- LA MUSIQUE

Le disque de miss Gaga offre une palette de tonalités toutes plus . . . ressemblantes les unes que les autres. Quel dommage, surtout quand on connaît les capacités de la jeune femme. Notre lady a pris un risque qui peut parfois très bien payer. Quel est-il me direz vous ? C'est simple : prenez un rythme et modifiez le avec quelques arrangements différents et vous obtiendrez ainsi plusieurs chansons. Mais le rythme de base, lui, reste le même ! Ingénieux non ? Une idée qui a permis notamment à la princesse de la pop Britney Spears de nous offrir son désormais culte « In the zone » très oriental en 2003. Seulement voilà, Lady Gaga a loupé son coup , et malheureusement le disque n'offre aucune chanson culte ou tube ! Les rares chansons s'éloignant un peu du rythme de base seront utilisées en single. Les chansons sont très facilement appréciables, je vous rassure, seulement aucune d'elles ne vous restera en tête, c'est bien là le gros défaut. Mais fort heureusement, une pépite se glisse en dernière position. Il s'agit du sublime « The edge of glory », une chanson redoutable et qui va droit au but. Le second disque comporte uniquement des remixes assourdissants, à deux exceptions près, celui de « Scheibe » et de « Marry the night » qui se révèlent déjà un peu plus prometteurs.

Passons à Madonna. Que dire à part : She 's back ! La madonne a pris moins de risques mais la qualité est plus que présente. En faisant appel à Martin Solveig et Benny Benassi entre autres, la plus si jeune chanteuse fait encore une fois preuve d'un culot monstre à l'heure ou tout le monde va chercher David Guetta. Les quatre premiers titres ouvrant le disque sont juste ultra efficaces, en particulier le tube avant l'heure « Gang bang ». « Give me all your luvin », lui, marque un tournant car les chansons qui suivent ont un caractère plus pop dance. C'est encore une fois maîtrisé à merveilles et les sonorités se mélangent pour nous emporter dans des univers différents chaque fois. Enfin les deux dernières pistes sont des ballades classiques mais efficaces, surtout « Masterpiece » qui nous rappelle la Madonna d'avant . Seul « Superstar » est à jeter, tant la chanson fait trop Justin Bieber dans ces grandes heures. De plus Nicki Minaj, la rappeuse montante, vient poser sa voix sur deux morceaux totalement différents, ce qui est encore mieux. La déjantée M.I.A est également de la partie sur la cinquième piste aux cotés de Nicki. Le second disque plus pop rock apporte encore une nouvelle fraicheur. C'est très fort ! Enfin M.I.A est de retour par surprise sur une de ses chansons. Le meilleur reste le remix signé LMFAO : le groupe réalise l'exploit de rendre la chanson meilleure que l'originale . Just amazing !

 

La gagnante est donc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . MADONNA

 

2- EVOLUTION / DIFFERENCES AVEC LE PRECEDENT ALBUM

« The fame Monster », le précédent disque de Lady Gaga, était un vrai diamant rempli de tubes en tout genre ! L'évolution est donc raté, mais la prise de risques est tout à son honneur.

« Hard Candy », l'opus précédent de Madonna, était juste médiocre. Il faut dire que le disque était réalisé par le déjà « has been » à l'époque, Timbaland. Le choix est dur mais la victoire revient à Lady Gaga, qui sauve les meubles et offre malgré tout un nouveau disque qui lui ressemble. Madonna a une évolution trop en dents de scie depuis plusieurs années pour remporter ce duel.

 

La gagnante est donc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lady Gaga

 

3- LA POCHETTE ET LE LIVRET

La pochette de « Born this way » offre une tête de Lady Gaga façon harpie . Belle image mais un peu brouillon. Le verso reste le meilleur. Une Lady moto, WOUAH ! Encore mieux qu'une batmobile. Cette image fait plus penser à de l'art comptant pour rien que contemporain (facile mais pourtant vrai). A force de chercher comment choquer, cela en devient ridicule. Le livret se rattrape en offrant des photos en noir et blanc assez quelconques mais surtout une image centrale des plus magnifique. Notre chanteuse tout en cire de bougie est en train de fondre !

 

Madonna livre une pochette toute fluo s'en pour autant faire mal aux yeux : c'est un bon point ! Offrant uniquement sa tête la material girl est déformée, mais malgré tout reconnaissable. Une pochette très réussie esthétiquement. Le verso offre la même image, Madonna en moins. Par contre les chansons écrites sur ces couleurs sont tout juste lisibles ce qui dérange un peu. Le livret comporte différentes photos très réussies, peut être photoshopées certes, mais quelles photos !

 

La gagnante est donc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  Madonna

 

 

 

 

LA GAGNANTE DU BATTLE EST . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

MADONNA

 

Soyons honnête, « MDNA » est largement au dessus de l'album de Gaga à tous les niveaux, mais méfiance car, musicalement, Madonna est capable du meilleur comme du pire depuis quelques temps, comme Lady Gaga apparemment. . . De là à dire que . . . Non. . . . . . vous avez vraiment cru que je le dirai ?